Apprendre et comprendre la langue des chats

Quiconque passe beaucoup de temps avec un chat bien-aimé développe automatiquement le besoin d’être capable d’interpréter sa langue. Le langage de nos créatures à fourrure bien-aimées peut être distingué entre le langage verbal et le langage non verbal. Ce dernier est le langage corporel du chat. Cela concerne également les différentes postures de la queue.

On suppose parfois que presque toutes les expressions verbales et non verbales du chat expriment son désir d’être nourri.

Mais amusant à part. Vous trouverez ci-dessous quelques caractéristiques typiques de la langue des chats.

Que signifient les positions de la queue du chat ?
Si le chat tient sa queue droite et s’il est légèrement plié à l’extrémité, alors vous ne pouvez être félicité en tant que propriétaire que parce que vous vous assurez que votre colocataire va si bien ! Vous êtes meilleurs amis et votre chat est heureux.

Cependant, si le chat frappe nerveusement le sol avec sa queue, il se peut qu’il souffre et qu’une visite chez le vétérinaire ne soit pas indiquée. Ici aussi, d’autres signes doivent être inclus dans l’interprétation du langage corporel du chat.

Si votre chat bien-aimé se tortille la queue de temps en temps, cela peut indiquer un certain degré de nervosité.
Si le pelage de la queue du chat dépasse dans différentes directions, cela indique que votre chat est extrêmement excité ou qu’il se sent même menacé. Votre ami pelucheux veut donner l’impression d’être plus grand qu’il ne l’est en réalité de cette façon, afin de mettre en fuite des adversaires supposés ou réels.
Si le chat “vibre” légèrement avec sa queue, cela signifie soit qu’il est joyeusement excité, soit qu’il attend quelque chose, comme – qui l’aurait cru – une friandise. Ou ta colocataire bien-aimée est juste heureuse de te voir. Entre autres choses, parce qu’il vient avec la chance d’une collation savoureuse.
Si le chat s’allonge avec son corps avant et étire sa moitié arrière et sa queue en l’air, c’est généralement un signe d’agressivité extrême et une posture fortement auto-défensive. Cependant, vous pouvez calmer votre chat en le caressant. Lorsque vous caressez, n’oubliez jamais que le chat peut être trop stimulé si vous le caressez trop longtemps au même endroit.
Si votre colocataire garde sa queue à un angle d’environ 45° par rapport à son corps, cela peut indiquer une légère agression ou que le chat vient d’être effrayé par quelque chose. Le chat peut vérifier si un ami ou un ennemi s’approche.
En agitant la queue derrière son dos, le chat vérifie s’il y a un ennemi derrière lui.
Si le chat baisse la queue vers le sol, c’est aussi un signe que le chat vient de subir un choc – ou qu’il se sent coupable de quelque chose.
Si elle s’accroche la queue entre les pattes, cela signifie qu’elle a peur de quelque chose ou de quelqu’un – justifié ou injustifié. C’est un signe d’insécurité jusqu’à une légère soumission. Cela peut aussi indiquer une culpabilité parce que le chat peut avoir fait quelque chose qu’il sait qu’il ne trouvera pas l’approbation de son compagnon de chambre humain.
Si votre ami à fourrure déplace sa queue d’un côté à l’autre, il est probablement en colère. Mais cela peut aussi être une invitation à jouer. Les circonstances qui l’accompagnent donnent des informations sur laquelle des deux possibilités est possible.