Dos douloureux adé : Vous conduisez mieux avec ce siège auto

Un Allemand sur trois souffre constamment ou souvent de maux de dos, tels sont les résultats de l’étude de mouvement 2016 de la Techniker Krankenkasse. Les causes sont multiples. Alors que les employés de bureau s’abîment le dos principalement à cause d’une assise longue et incorrecte, les problèmes avec les artisans sont généralement causés par un travail physique lourd ou unilatéral.

Cependant, les travailleurs ne se fatiguent pas seulement la colonne vertébrale pendant le travail. Le dos est également affecté sur le chemin et lors des trajets entre l’entreprise et le chantier. 40 pour cent de tous les automobilistes allemands conduisent plus d’une heure et demie par jour. S’asseoir monotone sur un siège d’auto conventionnel est un pur poison pour le dos.

Les jambes, la nuque et les épaules ainsi que les muscles de soutien de la colonne lombaire sont particulièrement tendus lors des trajets en voiture. Après de longs trajets, il peut donc arriver que les muscles se contractent et que le conducteur perde jusqu’à trois centimètres de sa taille corporelle pendant une courte période. Ce qui se manifeste d’abord par des maux de dos, de cou, d’épaules ou de tête, des difficultés de tension ou de concentration peuvent entraîner à long terme de graves troubles tels qu’une hernie discale.

Comme il est souvent très difficile de limiter les déplacements professionnels, il est d’autant plus important d’équiper les véhicules les plus fréquemment utilisés d’un siège d’auto confortable pour le dos et de le régler correctement.

Comment reconnaître un siège auto ergonomique ?
Les sièges d’auto conventionnels sont souvent tout sauf confortables pour le dos, car ils donnent à peine au conducteur la possibilité d’ajuster la position du siège aux besoins individuels. Un bon siège d’auto est flexible. Afin de prévenir les maux de dos et autres maux de dos, les conducteurs doivent donc s’assurer que les huit exigences minimales suivantes sont respectées :

La forme du siège d’auto reflète-t-elle la forme naturelle de la colonne vertébrale (légèrement en forme de S) ?
Le siège-auto a-t-il une structure de base solide ?
Le dossier est-il assez grand ? Le dossier ne doit pas dépasser du dossier.
La hauteur et l’inclinaison de l’assise ainsi que la longueur de la surface d’assise peuvent-elles être réglées ?
La taille et la course de réglage du siège sont-elles suffisantes pour que même les conducteurs grands ou petits puissent régler le siège de manière optimale ?
L’appuie-tête est-il suffisamment haut ou est-il réglable en hauteur ? (bord supérieur de l’appui-tête = bord supérieur de la tête)
Le siège d’auto est-il muni d’un support lombaire à 4 directions ou d’un support crête iliaque pour protéger la région lombaire ?
Toutes les commandes sont-elles à portée de main ?
De plus, des fonctions utiles augmentent encore le confort de conduite. Par exemple :

Supports latéraux réglables sur le dossier et le coussin d’assise
système de dynamique du siège
réglage du dossier
Pack climatisation avec chauffage et ventilation des sièges
fonction massage
appui-tête confort
Fonction mémoire qui mémorise les réglages de plusieurs pilotes
Le label de qualité “Tested & Recommended” peut être une aide à la décision lors du choix d’un siège auto. Il a été développé par l’Aktion Gesunder Rücken (AGR) e. V. en coopération avec le Bundesverband der deutschen Rückenschulen e. V. et le Forum Gesunder Rücken – besser leben e. V. (Forum for Healthy Backs – Better Living). L’AGR évalue les produits au moyen d’un catalogue de critères et les fait en outre évaluer et tester par un comité d’experts médico-thérapeutiques indépendant.